Par-dessus les vergers du désir - Lucien Zell

Livre en cinq parties :

QUATRAINS

PAR-DESSUS LES VERGERS DU DESIR

NUAGES HUMAINS (tanka)

LA SIGNIFICATION DU BROUILLARD (Aphorismes)

L'ORBITE DE LA NATURE

 

 

 

 

 

 

 

 

Traduction de Juliette Bouchery

Format 13cm x 20cm - 92 pages

ISBN : 978-2-37517-010-6

Prix 12 euros (+ 2€ de frais de port)

 

Parution en 2018


Cliquer sur l'image pour agrandir :


Lucien Zell

Originaire de Californie, il vit depuis 18 ans en Europe, a publié trois recueils de poèmes : The Sad Cliffs of Light (1999), Eden's Midnight Playground (2003) et Bright Secrets (2006). Ses poèmes ont également été publiés dans The New Orleans Review, The Liberal, le Café Irreal et de nombreuses autres revues littéraires. Vainqueur du premier prix dans la catégorie de Vanguard Haiku par World Haiku Review, il est actuellement basé à Prague, il est le chanteur du groupe de rock alternatif The Wavemen.



A propos de Lucien Zell et de son recueil intitulé Par-dessus les vergers du désir publié chez RAZ éditions en 2018.

 

Lucien Zell ou le chercheur de vérités ou le sage.

Le livre est composé de 5 parties toutes très différentes :

En vers libres, Quatrains, Par-dessus les vergers du désir et L'orbite de la nature.

Nuages humains est constitué de tankas, forme de poèmes japonais datant du 9e-12 siècle, ancêtres du haïku. Le tanka est considéré comme une forme supérieure au haïku. Les tankas sont composés de 5 vers non rimés.

La signification du brouillard est composé d'aphorismes, des sentences - certaines humoristiques - énoncées en peu de mots.

1 - Le poète se fait arpenteur de vérités dans ses Quatrains. Il se lance et retombe toujours sur ses pieds, en équilibre. Il a l'art de la chute, du final, de l'idée qui le termine.

2 - L'ode à la nature.
Tout l'ouvrage est un hommage à la "mère nature". Les tankas exprime le respect sacré de la nature au-dessus de l'homme.

3 - Un humanisme.
L'auteur aime les hommes p.63 "Un lever d'humanité qui ensoleille la terre". Il évoque l'amour, la solitude, la rencontre, l'écriture, la lecture. L'acte sexuel est évoqué brièvement dans 2 poèmes : " et de leurs cris mutuels ils firent taire la mer" p.61-62. Il aime la femme parfois inaccessible. Pour Lucien Zell, l'homme vit en symbiose avec la nature. La nature est en lui et lui vit au cœur des éléments naturels : il célèbre le vent, l'océan, l'olivier, le chêne, le tournesol. Qui est le plus fort, l'homme ou le lierre ?
Réponse p. 59-60.

4 - Enfin Lucien Zell se fait arpenteur non de la terre mais des livres. Il voyage à travers le temps et l'espace avec ses illustres aînés : H. D. Thoreau est cité, ainsi que Shelley, Rilke, Pessoa, Michel-Ange, Yeats, Nicanor Parra, créateur de l'anti-poésie à qui il adresse un clin d’œil d'humour noir, Virgile, Dante, Dylan Thomas, Hemingway, Akmatova.

L'auteur croit en l'humain et en la nature. Il se veut universel.

Il a sa manière de philosopher poétiquement. Je ne peux finir sans conseiller le magnifique poème d'amour Murs, corps p.15.

 

Anne-Marie Gentric.

 

************************************

 

De quatrains en aphorismes, Par-dessus les vergers du désir, de Lucien ZELL, offre une rencontre poétique rare, précieuse, essentielle.

 

On y croise tous les visages aimés ; Chaque respiration [nous] fait franchir un pas dans une expérience troublante que nous suivons grâce à "L'Architecte des mots", des correspondances.

 

Éloge des éléments naturels, créations verbales et musicales, poésie des sensations sans cesse renouvelée, surprises des mots toujours réinventés, dans la lignée de Rimbaud, l'œuvre de ZELL c'est "Écrire l'être" dans une plongée de synesthésies…

 

Images insensées, condensées, intenses, Par-dessus les vergers du désir, c’est ouvrir la porte des rêves quand le bruit s'arrête, sous le signe de PESSOA, PARRA, RILKE…

 

Anne Le Tyrant-Soty