La gazelle de Thomson - Jacques Vincent et Roberto Cedrón

La gazelle de Thomson est un poème en prose en forme de chronique qui relate le sursaut de vie qui anima Roberto Cedrón à la fin de ses jours. Roberto est un peintre argentin qui vécut à Douarnenez jusqu'à son décès en 2018. Malade et très affaibli il s'engagea dans une ultime série de dessins prenant pour modèle une modeste chaise paillée qu'il anima en quelques cent cinquante représentations. Une trentaine en fac-similés s'ajoutent à l'ouvrage.

 

Texte de Jacques Vincent accompagné de 30 dessins plus un texte manuscrit de Roberto Cedrón.

 

 

 

 

 

 

 

 

Format : 14 cm x 22 cm - 90 pages

ISBN : 978-2-37517-014-4

Prix : 15 euros (+2€ de frais de port)

 

Parution en 2019


Cliquez sur l'image pour l'agrandir :


Jacques Vincent

 

 

 

     Jacques Vincent est né en 1950. Architecte de formation, il a été graphiste, illustrateur et enseignant en art appliqués. La poésie et la pratique de l'écriture sont constantes sur son parcours, avec des contributions à différentes revues, ainsi qu'à des catalogues d'exposition. Lecteur et "diseur", en compagnie de musiciens, il anime le collectif Trente minutes d'insomnies qui donne à entendre des voix de poètes, ceux d'hier et d'aujourd'hui.


Roberto Cedrón

 

 

 

     Né en 1947 à Buenos Aires, Roberto Cedrón est artiste peintre, sculpteur, marionnettiste, comédien, réalisateur, metteur en scène, décorateur de cinéma... Il voyage sur le continent sud-américain et se rend à Paris au début des années 80 pour fuir la dictature militaire en Argentine, puis s'installe en Bretagne où il poursuit ses activités de peintre, d'affichiste et de graveur. Issu d'une famille d'artistes, il est le frère du cinéaste Jorge Cedrón et du musicien Juan "Tata" Cedrón. Roberto Cedrón est décédé en 2018 à Douarnenez.